À PROPOS 

Le Congrès sur la Recherche en Enquête policière est une initiative de trois étudiantes des cycles supérieurs passionnées par la recherche dans ce domaine. L'événement offre une opportunité de réunir les professionnels du milieu pratique, les chercheurs du monde académique et les étudiants afin de favoriser le partage de connaissances et d'éveiller l'intérêt des étudiants pour la recherche dans le domaine de l'enquête policière.

Le domaine de l'enquête touche toutes sortes de sphères telles que les sciences natures, la criminologie, la psychologie, le service social, la linguistique, les technologies et plus encore. La journée débute avec des présentations de projets de recherche étudiants.  L’étudiant qui aura fait la meilleure présentation remportera une bourse. Le comité de juges, composé de professeurs réputés et de professionnels du domaine policier, détermine le récipiendaire de la bourse. Le congrès se poursuit en après-midi avec des conférences de trois professionnels reconnus du milieu policier ou chercheurs pour lesquels les projets touchent l'enquête policière. Ceux-ci viendront discuter de leur travail et de la place que les résultats de recherche prennent dans leur quotidien, afin d’inspirer les étudiants à poursuivre leur recherche dans ce domaine.

 OBJECTIFS 

  • Susciter l’intérêt des étudiants concernant le domaine de l’enquête policière;
     

  • Encourager la poursuite des études aux cycles supérieurs et la recherche;
     

  • Offrir une opportunité de partage de connaissances entre les milieux académique et pratique.

 ORGANISATRICES 

​    Andréanne            Bergeron

 

Doctorat en criminologie,

Université de Montréal, Montréal, Canada

Andréanne a obtenu son doctorat dans le cadre duquel elle travaillais sur la dynamique des interactions et sur les facteurs liés à la confession et à la non-confession en contexte d'interrogatoire policier. Son projet s'effectuait en partenariat avec la Sureté du Québec sur un échantillon d’individus ayant commis des crimes liés à l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet. Andréanne est l'auteure de plus de 18 ouvrages scientifiques. Elle a également présenté ses résultats de recherche dans plus de 50 conférences au niveau national et international. 

        Roxane

       Bélanger

 

Diplômée de la maitrise sur mesure en criminologie, Université Laval, Québec, Canada

 

Roxane travaille comme conseillère au développement de la recherche au Services Intégrés en Abus et Maltraitance du CIUSSS-CN. Dans le cadre de ses études, elle a travaillé sur l’exploitation sexuelle des jeunes. À travers un échantillon de jeunes suivis par le DPJ collecté au Centre Jeunesse de Québec, elle a étudié les scripts de l'exploitation sexuelle et les schèmes cognitifs des victimes. Roxane est récipiendaire de la bourse du Conseil de Recherches en Sciences Humaines du Canada pour son projet de maitrise. Elle a aussi travaillé sur des projets portant sur le proxénétisme et l'exploitation sexuelle au CIUSSS-CCSMTL.

         Justine

  Collin-Santerre​

 

Étudiante au doctorat en criminologie, Université de Montréal, Montréal, Canada

Justine travaille sur l’analyse géographique des incendies criminels, sous l’approche de la criminologie environnementale. Justine a présenté ses résultats de recherche dans plus de vingt conférences au niveau national et international et a participé à l’écriture d’articles scientifiques et de rapports de recherche. Parallèlement à son projet de thèse, Justine est impliquée dans d’autres projets de recherche au sujet de la persistance et l’abandon de la délinquance sexuelle, aux modes opératoires des agresseurs sexuels, au relation des Autochtone avec certains services publics ainsi qu’au parcours judiciaire des Inuit et des Cris au Québec.

       Claudele

        Gagnon

 

Étudiante au doctorat sur mesure en criminologie, Université Laval, Québec, Canada.

 

Claudele travaille sur la distribution géographique de la criminalité et sa dynamique temporelle, dans une optique de prévention du crime et de support aux pratiques policières. Outre son projet de thèse, Claudele est aussi impliquée dans des projets de recherche sur l’interrogatoire policier, sur les personnes portées disparues, sur le déploiement policier et sur l’éthique policière. Claudele a présenté les résultats de ces recherches lors de congrès internationaux et nationaux, et dans le cadre de conférences sous invitation. Elle a également participé à la rédaction de chapitres de livre et d’articles scientifiques. Finalement, Claudele est récipiendaire de la bourse de maîtrise du Conseil de Recherches en Sciences Humaines du Canada et de la bourse de doctorat des Fonds de recherche du Québec – Société Culture.